Projet Diavem II | #Scellement

Cerfav : Centre Technologique dédié au matériau Verre

À travers le projet DIAVEM II, le Cerfav s’investit dans le développement de verres de soudure à bas point de fusion, permettant un assemblage verre/métal respectueux de la santé des opérateurs et de l’environnement. En agissant sur les compositions, nous pouvons les adapter à la réalisation de scellement avec différents types d’alliages métalliques et répondre à des problématiques industrielles ou à des recherches académiques sur les procédés d’assemblage.

Objectif du projet Diavem II

Développer des procédés visant à assembler des alliages métalliques à l’aide de verres spéciaux en :

  • établissant une synergie des propriétés physiques des matériaux mis en œuvre,
  • étudiant l’interface de l’assemblage.

Les étapes du projet permettront de :

  • développer et caractériser des verres à bas point de fusion,
  • développer des procédés d’assemblage sur trois principes différents : assemblage au four, assemblage par laser ou assemblage par brasage,
  • caractériser le comportement de la liaison à l’interface de l’assemblage.

Marchés adressés

Industries électroniques / connectique / photonique

Industrie pharmaceutique

Transport et énergie

Les retombées potentielles du projet DIAVEM vont de l’industrie électronique à l’industrie du luxe, en passant par le bâtiment et les produits de grande consommation. Elles concernent autant des sujets d’assemblages miniatures que des assemblages de pièces macroscopiques.

Contexte

L’assemblage verre/métal présente plusieurs enjeux industriels, comme la combinaison des propriétés bien spécifiques de ces deux matériaux ou encore la réalisation de scellement entre matériaux métalliques grâce au verre.

Ce projet poursuit jusqu’en 2022 les travaux engagés lors du projet Diavem I en se recentrant sur les problématiques liées au secteur de la connectique.

  • Développement et production de plusieurs verres techniques adaptés à chaque type de scellement étudié (four, brasage, laser)
  • Caractérisation des 3 procédés de scellement différents
  • Réalisation de prototypes avec des couples « matériaux développés – procédés d’assemblage » optimisés
  • Compréhension des phénomènes physico-chimiques entrant en jeu dans les différents procédés de scellement.

Ce projet est cofinancé par la Région Grand Est et par l’Union Européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER)

Responsable du projet : Patricia Hee

Par ses propriétés optiques, thermiques, chimiques et même mécaniques, le verre est un matériau de choix pour de nombreuses applications. Sa composition s’adapte pour répondre à des besoins précis.

Des procédés anciens ou innovants permettent de le travailler de nombreuses manières.

Que vous soyez professionnels dans le secteur de l’emballage, des arts de la table, de l’électronique, du médical, du transport, de l’environnement ou de l’artisanat, le Cerfav peut vous accompagner dans vos projets R&D.

Vous souhaitez que le Cerfav vous accompagne dans un projet similaire ?

Contactez-nous en cliquant sur le bouton ci-dessous pour que nous puissions échanger sur votre projet et réfléchir à différentes solutions.